Comment devenir un commerçant anti-gaspi ?

Le gaspillage alimentaire est un problème réel qui prend une place trop importante au quotidien, et nécessite plus que jamais des initiatives.
Peut-on tendre à un avenir zéro-gaspi ? Pour l’heure, nous sommes encore trop loin de ce rêve, mais heureusement plusieurs solutions s’offrent à nous pour le réduire au maximum !

Les dons aux associations

Avec l’apparition de la Loi Garo (12 février 2016), les grande surfaces ont été contraintes de donner leurs invendus plutôt que de les jeter, et reçoivent même en échange une réduction fiscale. Cette loi a engagé de nombreux changements depuis sa mise en place obligatoire sur le marché et a donné un vrai coup de pouce aux associations ! Elles reçoivent désormais 10% de produits supplémentaires encore consommables grâce aux invendus des grandes surfaces – ce qui est loin d’être négligeable !

Cependant, sur les 23 000 tonnes de nourritures récoltées par ces associations par an, un grand nombre se voit refusé en raison de la chaîne du froid : trop peu de camions réfrigérés sont disponibles, et les produits ne peuvent plus être consommés car il y a de forts risques d’intoxication alimentaire.
Donc, si vous êtes prêts à donner vos invendus aux associations et que vous avez à votre disposition un camion réfrigéré pour faire les déplacements de votre boutique aux centres des associations, vous serez vu comme un Roi!

Pourtant, d’après les associations, trop peu de dons sont faits – même avec l’application de la Loi Garo ! Des efforts restent notamment à faire sur la qualité des produits donnés qui arrivent trop souvent proches des DLC et donc difficilement distribuables à temps dans les centres de dons.

L’étiquetage alimentaire 

L’étiquetage des produits qui s’approchent de la péremption reste une solution pour grandes et petites surfaces. Le but est de coller une étiquette fluo bien visible sur les produits qui approchent de leur date de péremption, et de les placer en tête de gondole. Sur cette étiquette, il suffit d’afficher très clairement le nouveau prix de ce produit qui peut aller jusqu’à -45% de son prix initial, et la date de péremption pour prévenir le client du temps qu’il lui reste pour consommer ce produit. D’après des tests, nous avons pu constater que 6 clients sur 10 étaient intéressés par ce genre de produits. Alors si vous n’avez pas commencé à le faire, foncez ! Il est même possible de pousser le concept encore plus loin en organisant un rayon ayant seulement ces produits à prix réduits.

Mais même avec ce genre d’initiatives, un problème subsiste : des promotions trop importantes sur ces produits pousseraient les consommateurs à se ruer sur les bons plans, et ils achèteraient en trop grosse quantité. Cela ne ferait que déplacer le problème du gaspillage des supermarchés vers le domicile. Solution simple : n’achetez que ce que vous penser consommer, et pour le reste : on donne, on congèle, on partage … mais on ne jette pas !

Les coachs anti-gaspi 

Pour limiter le gaspillage dans votre enseigne, vous pouvez dès à présent faire appel à un coach anti-gaspi qui vient dans votre restaurant, grande surface ou petite supérette pour vous apprendre à moins gaspiller. Ils vous expliquent comment mieux gérer vos commandes, mettre en avant les produits qui périment bientôt, redonner envie aux clients d’acheter des fruits et légumes « moches » en leur démontrant que même si le physique n’est pas le même, le goût lui est identique…

Les applis anti-gaspi pour les commerçants

Beaucoup d’alternatives s’offrent donc à vous afin de limiter le gaspillage alimentaire en amont dans votre commerce ! Et s’il arrive que trop d’invendus persistent encore, il y a toujours la possibilité de les mettre en vente via des apps (Optimiam, Too Good To Go, Grappz ) afin de toucher une plus grande communauté de consommateurs. Le but reste le même : éviter de jeter à tout prix !

Toutes les solutions sont bonnes, tout ce qui vous reste a faire est de trouver la solution qui convient le plus à votre commerce pour rester dans une logique anti-gaspi !
N’hésitez pas à partager avec nous les autres astuces que vous avez trouvé pour combattre le gaspillage alimentaire

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *