Mais que font les grandes surfaces… ?

Les grandes enseignes ont un rôle important dans le gaspillage alimentaire dû à leurs immenses quantités de produits qui passent tous les jours dans leurs entrepôts et magasins.  

Depuis l’adoption de la loi Garot, ces magasins se retrouvent dans l’obligation de donner leurs invendus alimentaires qui étaient jusqu’ici jetés à la poubelle et même souvent arrosés de produits toxiques  pour ne pas être consommés.  

Depuis le passage de cette loi, les magasins sont tenus de mettre en place des actions en faveur de cette lutte contre le gaspillage alimentaire. 

Alors, que font les grandes surfaces ? Quels sont les bonnes actions à adopter en y allant faire ses courses en tant que consom’acteur ?

Que fais-tu, Carrefour, pour réduire le gaspillage alimentaire et sauver l’environnement? 

Dans cette enseigne, la lutte a débuté dès 2014, en modifiant ou supprimant les dates limites de consommation sur 500 produits commercialisés chez eux. Par exemple, les yaourts Carrefour ont vu leur DLC  augmentée de sept à dix jours. De plus, il ont mis à disposition une gamme de produits appelée: TousAntigaspi. Ces produits sont munis d’un sticker pour que les clients puissent savoir lesquels sont prochent de leur DLC, ou présentent de légers défauts d’apparence sans répercussion sur leurs qualités gustatives.

Et ce n’est pas fini. Carrefour est aujourd’hui le premier donateur des Banques Alimentaires en offrant l’équivalent de 106 millions de repas en 2017 à plus d’un millier d’associations caritatives comme les Restos du Cœur, le Secours Populaire et la Croix Rouge.  

Enfin, ces derniers temps, l’enseigne a mis en place de petits changements qui auront un gros impact sur l’environnement et le gaspillage, en éliminant les emballages inutiles et nocifs pour l’environnement. Dans certains rayons il est désormais possible de ramener son propre contenant pour y mettre son fromage, sa charcuterie…

Ces quelques exemples parmi d’autres placent Carrefour comme l’une des enseignes les plus éco-responsables. 

Et toi, E.Leclerc, que fais-tu ?  

Cette enseigne peut aussi recevoir des applaudissements grâce à leurs actions anti gaspi! Il ne se sont pas arrêtés à faire le minimum syndical concernant cette lutte en étiquetant leur produits ou en donnant leurs excédants. Depuis quelques années, E.Leclerc s’engage à utiliser ses produits abimés plutôt que de les jeter, en les transformants en smoothies, bruschetta, pudding, purée, soupe… 

De plus, ils organisent de temps en temps des ateliers dans leurs magasins pour sensibiliser leurs consommateurs sur des sujets tels que: bien faire sa liste de courses, comment bien ranger son frigo, des recettes de restes… en offrant à tous un livre anti gaspi pour rapporter ces bonnes pratiques à la maison !

 

Quant à Monoprix, ils sont où les changements? 

Concernant cette enseigne, elle a aussi de bonnes idées comme le fait de donner à ses clients des astuces afin de prolonger la durée de vie de leurs produits. Ils conseillent par exemple à leurs consommateurs de conserver les pommes de terre dans un endroit frais, sombre et sec pour les garder intactes plus longtemps. 

Ils ont également mis en place un partenariat avec le confitures Re-belle, dont le but est de fabriquer des confitures avec des fruits et légumes abimés qui proviennent des magasins Monoprix.  

Et pour finir, on veut aussi savoir où se place Auchan …

Ce temple de la consommation déploie de nombreuses démarches afin de lutter contre le gaspillage alimentaire et l’environnement. Dans un premier temps ils effectuent de nombreux dons alimentaires à des associations. En effet depuis début 2014, l’enseigne a permis de distribuer l’équivalent de 13 millions de repas. La deuxième action mise en place par Auchan est le « buy one, get one free later ». Ce mouvement permet au consommateur d’acheter un produit aujourd’hui et de bénéficier d’un autre produit totalement gratuit la semaine d’après. Cela évite aux consommateurs d’acheter des quantités importantes dans les supermarchés qui finissent la plupart du temps oubliées au fond de leurs placards, et par conséquent à la poubelle… En vendant certains de leurs produits en vrac et en diffusant des affiches publicitaires contre le gaspillage alimentaire dans leurs magasins, Auchan multiplie les bonnes actions vers une planète anti-gaspi, on ne peut que les féliciter! 

94% des supermarchés respectent la Loi Garot : donner les invendus alimentaires. Il ne faut pas s’arrêter à ce minimum juste pour respecter une loi (et obtenir les avantages fiscaux qui vont avec), mais surtout pour respecter de la planète et l’environnement. Toutes les actions sont bonnes à adopter et aucune n’est minime.

D’autres idées afin de pousser encore plus loin la pratique contre le gaspillage alimentaire dans les grandes ou petites surfaces ? N’hésite pas à le partager en commentaire !

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *