frigo_anti_gaspi

Notre frigo anti-gaspi remplit vos estomacs !

Le 16 octobre était la journée nationale de lutte contre le gaspillage alimentaire ainsi que notre second anniversaire. Pour marquer le coup, OptiMiam a lancé en partenariat avec l’agence Ici Barbès et Foodchéri l’opération : Un frigo anti-gaspi dans l’entrée.

frigo_anti_gaspi_ici_barbes_1
Crédit : Anaelle Raguet

Un frigo anti-gaspi à l’accueil de l’agence Ici Barbès

Dès le lundi 17 octobre, l’agence a accueilli dans son hall un (joli) frigo OptiMiam. Tous les jours, et pendant une semaine, ce frigo anti-gaspi est ravitaillé avec des excédents alimentaires récupérés la vieille (en partenariat avec Foodchéri et nos commerçants du 10ème). Nous nous sommes inspiré des « réfrigérateurs libre-service » de Berlin ou encore du « frigo solidaire » indien, où chacun peut récupérer des excédents provenant de restaurateurs ou de particuliers, gratuitement. Nous avons décidé d’adopter et d’adapter ces concepts à notre manière : l’objectif de ce frigo anti-gaspi ? Sensibiliser les 150 collaborateurs de l’agence et rappeler à chacun qu’il est possible d’agir à son échelle contre le gaspillage alimentaire.

behind_the_scene_frigo_anti_gaspi

Behind the scene : un frigo anti-gaspi dans l’entrée

Vous vous souvenez certainement cet été de la campagne de l’ADEME contre le gaspillage alimentaire, réalisée par l’agence Ici Barbès ? Intitulée « Ça suffit le gâchis« , cette opération a marqué les esprits de manière ludique et inventive grâce à ses visuels décalés. C’est dans cette optique que ce partenariat avec l’agence nous est apparu comme une évidence. Du côté de la logistique, avec l’aide de Foodchéri, nous avons pu mettre en place un circuit-court afin de récupérer les surplus alimentaires de leurs cuisines, et de nos commerçants, pour ravitailler à temps notre frigo anti-gaspi.

frigo_anti_gaspi_ici_barbes
Crédit : Anaelle Raguet

Le frigo anti-gaspi, un concept déclinable ?

Certains diront – à raison – que ces excédents pourraient être consommés par des personnes qui en ont davantage besoin. Nous sommes d’accord, et c’est pourquoi nous travaillons actuellement sur une solution pour ouvrir ce projet au grand public. Néanmoins, dans la pratique, la mise en place de ce frigo anti-gaspi est plus difficile, et ce pour plusieurs raisons :

  • La loi nous empêche de laisser des réfrigérateurs en libre-service.
  • Autre frein, la logistique, l’un des points clés. Ravitailler le frigo anti-gaspi et contrôler les produits mis à disposition reste compliqué si aucun modérateur n’est constamment présent.

Ce projet nous a permis de mettre en lumière ces contraintes afin de mieux les appréhender pour décliner l’opération à plus grande échelle.

Découvrez en vidéo notre frigo anti-gaspi.

OptiMiam tient à remercier tous les acteurs qui se sont investis dans ce projet. Stay tuned !

 

Découvrez comment nous avons détourné une séance de flyering à notre sauce !

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *